Apprendre le kite en Normandie

Initiation au kitesurf

Apprendre le kite en Normandie

Les conditions estivales sont propices à l’apprentissage du kitesurf, d’une part il fait beau et l’eau en Normandie atteint des températures agréables. L’été c’est aussi le temps des vacances et des congés, pourquoi ne pas en profiter pour tester le kitesurf. La séance de découverte et d’initiation vous plongera directement au cœur de l’activité, en quelques minutes vous serez capables de vous amuser à piloter une aile de kite et à ressentir la traction de la voile.

1 – Ou apprendre le kitesurf en Normandie

Les plages grandes plages de Normandie se prêtent bien à la pratique du kitesurf, en effet cette activité demande de la place sur le sable comme sur l’eau. Suffisamment d’espace pour ne pas emmêler deux voiles, ni être gêné par d’autres utilisateurs de la plage et surtout ne pas gêner ceux qui préfèrent faire de la bronzette, nager ou ramasser des coquillages!!!

La pratique du kitesurf est réglementée, notamment l’été, puisque le littoral est principalement réservé aux zones de baignade, il est formellement interdit de pratiquer le kite dans ces zones de surveillance. Certaines communes ont mis en place des zones, des spots réservés à la pratique du kite, c’est le cas de Merville Franceville, cette petite commune située entre la zone sauvage de l’estuaire de l’Orne et les plages bondées de Cabourg et Houlgate. A Merville il y a de la place sur la plage à marée basse comme à marée haute, ce qui permet d’apprendre le kite en sécurité. Le premier cours a généralement lieu sur la plage pour apprendre à piloter la voile.

Plus à l’Ouest on trouve de nouveau de la place sur les plages de Graye sur mer, d’Asnelles, de Colleville, d’Omaha puis dans le Cotentin à l’Est du côté de Saint Vaast la Hougue et sur toute la côte Ouest de Cherbourg jusqu’à Granville.

2 – Comment essayer le kite en Normandie

L’école JeKite est ratachée au centre de kitesurf Kite-R Evolution de Merville Franceville. C’est la plus grande structure de kitesurf pour apprendre et pratiquer dans la région, jusqu’à 5 moniteurs peuvent enseigner sur cette immense plage.

Si vous réserver vos cours directement par JeKite.com, vous serez pris en charge par Cédric Fauchon, moniteur diplômé DEJEPS, c’est le plus haut niveau de formation dans l’enseignement de ce sport. Cédric n’utilise pas de shéma type pour ces cours de kite, d’une part parce que celà deviendrait monotone, d’autre part parce que chaque individu est différent et bien entendu car nous pratiquons dans un environnement variable et changeant (conditions de vent, niveau de la marée, nature du plan d’eau…).

Toutefois le premier cours “débutant” appelé aussi “niveau 1: Piloter une aile” sur le formulaire de réservation est uniquement dédié à ceux qui n’ont jamais pris de cours de kitesurf. Si vous vous sentez débutant mais que vous avez déjà testé le kite, à nos yeux, vous n’êtes plus des débutants puisque vous avez déjà des notions. Lors de ce premier cours, vous allez toutefois vous initier avec une voile à caisson, c’est une voile pour un usage terrestre uniquement que l’on utilise sur le sable pour faire du roulage avec un montain board ou sur la neige pour glisser en snowkite. Ces voiles sont plus légères, plus faciles à maitriser du fait qu’elles sont moins rapides, celà les rend plus tolérantes avec les erreurs de pilotage.

Ensuite en 2ème partie de séances, une fois que vous maitriserez les rudiments de la voile, vous gonflerez une aile de kite que l’on appelle vulgairement aile à boudin “gonflable”. L’aile à boudin est celle que l’on utilise pour pratiquer le kitesurf dans l’eau, du fait de sa structure gonflable, l’aile est plus rigide et surtout flotte lorsqu’elle tombe dans l’eau ce qui permet de la redécoller seul. Ces ailes sont nettement plus puissantes et plus maniables que les précédentes, ce sera l’occasion de s’entrainer à mettre de la puissance dans la voile jusqu’à faire de belles glissades sur le sable et apprendre bien se suspendre dans le harnais et utiliser ses jambes plutôt que ses bras! Le kite demande du tonus dans les jambes mais pratiquement aucune force dans les bras.

3 – Apprendre à faire des kiteloops dès la première séance?

Comme nous le disons plus haut, Cédric le moniteur, s’adaptera à votre niveau, à vos désirs et surtout aux conditions du jour pour vous faire progresser et surtout pour pratiquer en sécurité.

A 80%, il ne sera pas opportun d’aller dans l’eau dès le premier cours, il y a déjà tellement de chose à faire avec cette voile, qu’il est plus rassurant et bénéfique de s’initier sur le sable.
Toutefois, si les conditions météo, notamment si le vent est fort, il est possible que le moniteur préfère vous voir pratiquer dans l’eau plutôt que sur le sable.
Que ce soit dans l’eau ou sur le sable, vous prendrez du plaisir à jouer avec la voile et surtout vous apprendrez des choses différentes, l’autonomie en kite est un long chemin, il faut passer par toutes les routes, chemins et sentiers pour en connaître toutes les facettes!

Pour en revenir aux fameux kiteloops, vous lirez beaucoup de chose à ce sujet, le kiteloop est l’action de faire faire un looping à votre voile, c’est à dire un tour complet sur elle même, ce faisant la voile va délivrer le maximum de sa puissance. Vous l’aurez compris, le kiteloop est parfois une action très puissante surtout si le vent est fort. En venant chez JeKite, vous apprendrez à utiliser le kiteloop parfois dès le premier cours, d’une part nous pensons qu’il faut dédramatiser le kiteloop mais aussi parce qu’il est nécessaire de l’apprendre dès le départ pour être familier de cette manœuvre très utile pour récupérer une voile tombante en bord de fenêtre, ou pour réaliser un joli Jibe.

ATTENTION, le kiteloop ne se fait pas n’importe comment et surtout pas dans n’importe quelles conditions, tout l’intérêt d’apprendre le kite dans une école avec des moniteurs diplômés et expérimentés. Le moniteurs sait choisir le matériel et les conditions adaptées à votre niveau.

 

 

 

No Comments

Post A Comment

0

Your Cart